Vicki Noble à Paris en octobre

LUNAFEMINA a la joie d’organiser la venue de Vicki Noble pour la première fois en France.

Vicki donnera des consultations d’astrologie (1h20 : 225€) et de tarot « Motherpeace » (1h : 150€ et 30 mn : 75€) les 18 et 19 octobre 2017 à Paris dans le 8ème et animera un atelier : La Femme Shakti : Eveil de l’Energie de la Déesse les 21 et 22 octobre 2017 à Paris (220€ – Early bird 200€ jusqu’au 15 septembre).

Pour plus de renseignements, écrivez-nous ici

 

Par ailleurs, voici un article de Vicki rédigé pour la revue du printemps 2017 du magazine Rêve de Femmes :

Du Féminisme au Matriarcat

Participer à la libération de la femme devient mon rêve en 1970, à 23 ans, lorsque je découvre le mouvement féministe à travers le livre « La politique du mâle » de Kate Millet. Malheureuse avec mon mari, officier-formateur dans le Colorado, je décide de me séparer de lui, m’engage dans le « Women Health Movement » et rédige un manuel sur la sexualité et la santé au féminin en 1973. Grâce à une bourse, j’obtiens un diplôme en « Women Studies » et déménage à Berkeley avec mes filles et Karen Vogel. Nous créons toutes deux le Tarot « Motherpeace » en 1981 et j’écris le premier livre sur ce thème en 1983.

A Berkeley, mon expérience du féminisme en tant que voie spirituelle s’enrichit de manière magique et puissante, pour m’entrainer vers le travail de ma vie d’adulte : yoga, chamanisme féminin, travail sur les rêves, tarot, religion de la Déesse, bouddhisme tibétain, et finalement les pratiques Dakinis que, durant ces 20 dernières années, j’adapte pour mes élèves femmes en quête d’une méthode féminine pour s’ancrer, se centrer, devenir autonome et ainsi plus efficace dans le monde.

Je voyage à travers le monde pour enseigner, faire des recherches, intégrer l’histoire des femmes dans la grande Histoire et ainsi participer au mouvement international de la Déesse. En 2003, je découvre le Mouvement International d’Etudes sur la Matriarcat composé de militantes féministes, d’expertes du monde de la Déesse, de femmes autochtones de cultures matriarcales encore prospères, corroborant ainsi mes années de recherche. L’ancienne « civilisation de la déesse », ainsi nommée par l’archéologue Marija Gimbutas, est vivante et sa présence encore bien visible dans des petites poches de culture à travers le monde.

« Motherpeace », créé intuitivement il y a presque 40 ans, exprime visuellement la réalité préhistorique des codes égalitaires et des structures sociales du matriarcat, de la gouvernance au féminin et de l’économie du don (plutôt que l’économie marchande) amenant une vie paisible et non violente pour tous. Le matriarcat est aussi vieux que l’humanité, et a été partie prenante de notre évolution durant des centaines de milliers d’années, arrivant à son apogée dans les sociétés agricoles qui ont émergé il y a 9000 ans dans la vieille Europe, l’Afrique, l’Asie centrale, l’Inde, la Chine et l’Amérique. Le patriarcat est simplement une mutation, tout comme le cancer, qui peut être expulsé du corps si le système immunitaire est assez fort. Notre chemin est tout tracé !

Vicki Noble est artiste, écrivain et enseignante. Elle fut avec Karen Vogel l’une des précurseurs du mouvement de la Déesse aux USA. Elle est l’auteure du livre “La Femme Shakti – Le nouveau chamanisme féminin” (Editions Véga). www.motherpeace.com